Notre société RG Matériaux, touchée par les Inondations du Var

Monsieur Fabrice GAYMARD, Gérant

Notre principal site d’exploitation a été gravement touché par l’inondation du 15 Juin 2010 qui a été classée catastrophe naturelle. Les bureaux, le magasin, les entrepôts de stockage, la cour, ont été submergés par plus d’un mètre d’eau pendant cette nuit là. L’ensemble de notre matériel, stock, camions, engins, matériel informatique ont été endommagés ou détruits.

On n’est jamais préparé à un événement de cette ampleur… Et c’est grâce à l’implication et la volonté de l’ensemble du personnel de l’entreprise que nous avons pu affronter cette situation qui aurait pu mettre en péril notre société.

C’est aussi et surtout parce que nous étions bien assurés que nous avons pu nous relever de cet épisode. On ne regarde jamais assez ce qui est marqué dans les contrats d’assurance ; on n’y passe jamais assez de temps et de toutes façons, ce n’est pas notre métier.

Pour y avoir été confronté, je peux dire ici que j’ai découvert les subtilités de ces contrats, les dédales de clauses qui renvoient sur d’autres articles dans d’autres pages des conditions générales… Pour découvrir que finalement, tel ou tel bien endommagé n’est pas garanti ou ne sera pris en compte que pour une valeur résiduelle… Bref, c’est très compliqué.

Ce que je retiens de cette période, c’est que "ça peut nous arriver" à tout moment et qu’il faut absolument être bien assuré, c’est à dire qu’il faut actualiser régulièrement le contrat. Notre entreprise, comme les autres, évolue avec le temps. Ses actifs évoluent eux aussi et il faut penser à revoir les montants de garanties du contrat au fur et à mesure.

Il faut aussi faire attention à la sauvegarde des données informatiques, garder des copies en lieu sur... J’ai dû produire des états de stock, le registre des immobilisations et tant d’autres documents aux experts pour arriver à une indemnisation correcte.

Quoi qu’il en soit, ce genre d’événement reste une épreuve à affronter ; mais il vaut mieux y aller avec les bonnes armes, la bonne volonté ne suffit plus dans ces moments là !

L'entrepôt de RG Matériaux inondé