Utilité de l'étude

Par expérience, nous avons constaté qu’après un sinistre* (incendie, inondation,vol,catastrophe naturelle*…), l’immense majorité des assurés se heurte au très complexe processus d’indemnisation instauré par les Assureurs.

Assuré découragé __

La victime doit en effet dépasser le choc lié au sinistre lui même et affronter les incontournables démarches : déclarer son sinistre, le chiffrer et le justifier par tous moyens de preuve, participer aux opérations d’expertises, négocier son indemnité..

Elle découvre alors les éventuelles insuffisances de son contrat d’assurance, sa non réactualisation, ou tout simplement les conséquences des règles applicables en la matière et qui sont communes à tous les contrats (vétusté*, franchises* légales, exclusions contractuelles…).

Dans certains cas de non conformité du risque* assuré, l'Expert de Compagnie* peut être amené à appliquer des Règles Proportionnelles de capitaux* ou de cotisations* qui vont gravement impacter le calcul de l'indemnité finale.

Mais il est alors trop tard pour y remédier et vient le temps des regrets et des problèmes matériels assortis d’un désagréable sentiment d’injustice.(voir notre rubrique Témoignages)

Assuré découragé __ Il est aussi très compliqué pour le profane de ne pas se perdre dans les méandres des clauses* des contrats d’assurance : utilisation de termes techniques, renvois successifs à d’autres clauses dans d’autres pages… vous trouverez à cet effet dans notre Lexique les définitions de certains termes spécifiques.

  

Les mesures à engager